Vendredi , 16 novembre 2018
enfrit

Regards

C’est le deuil de la liberté de la presse à Madagascar

La liberté de la presse est devenue une fiction à Madagascar. Les autorités ne se limitent plus à leur campagne de dissuasion envers les médias et les journalistes. La radio de l’église FJKM qui est une voix de l’opposition à l’arbitraire du « régime illégal » est continuellement harcelée. Le directeur de la station et un journaliste sont jetés en prison. Lire la suite »

Le scénario hondurien : Un choix difficile pour Marc Ravalomanana

Dans le contexte actuel, le président déchu de Madagascar n’a plus beaucoup de choix. S’il veut asseoir de nouveau son autorité, il devra prendre le risque de retourner au pays, tout en cherchant les moyens d’assurer sa sécurité et de remobiliser ses partisans civils et militaires. Lire la suite »

La véritable autorité de Rajoelina en question

Au vu des agissements de ses collaborateurs, l’on peut se demander en toute honnêteté si Andry Rajoelina dispose d’une réelle autorité pour s’affubler du titre de président de la Haute Autorité de la Transition ou de chef d’Etat. Lire la suite »

Charte de Panorama : une grosse manipulation politique derrière des principes démocratiques

La proposition de Charte Panorama n’a rien de pareil avec l’illustre convention du même nom au début des années 1990, à part bien entendu le nom du lieu. La HAT continue à agir de manière « unilatérale » pour imposer une solution de sortie de crise qui la rendrait légitime, légale et surtout dominante, cela en misant sur un processus inclusif d’apparence. Lire la suite »

Qui veut se payer la tête du commandant Charles ?

Déjà célèbre pour ces coups d’éclat et son petit cinéma devant les médias, le commandant Charles Andrianasoavina a bénéficié d’une publicité supplémentaire. Une rumeur, une information selon ses collègues, sur la mise à prix de sa tête a circulé. Lire la suite »

Quand un Président en fin de règne rencontre l’étoile montante de l’Afrique

Jacques Chirac était attendu jeudi à Madagascar. C'est la troisième fois seulement qu'un Président Français se rend dans la Grande Ile de l'Océan Indien depuis son accession à l'Indépendance en 1960. Chaque fois, à Madagascar, c'est l'émotion. Et cette visite ne manquera pas à la règle si l'on en croit l'effervescence qui a marqué la préparation de la visite. Le Président Malgache lui-même est allé inspecté l'état des lieux il y a quinze jours. Quoiqu'ils en disent, les Malgaches sont liés à la France malgré leur indépendance acquise dans le sang. Ils espèrent toujours que la France, à défaut de demander pardon, exprimera au moins, par la voix de son Président, et peut-être à l'occasion de cette visite, son regret. Mais lors de cette visite, les rôles seront peut-être un peu différent de ce que nous avons l'habitude de voir lorsqu'un chef d'Etat du Nord visite l'un de ces pairs du Sud... Lire la suite »

Messages aux dictateurs

Lorsque Saddam Hussein est sorti de son trou, les dictateurs de tout poil ont perdu avec lui un peu de leur superbe. Lire la suite »

Manfestant et émeutiers : Qui condamner?

Pour quelques centaines de manifestants, chauffés à blanc par des leaders politiques sans repères, l'on parle souvent de situation survoltée. Le temps semble au kamikaze politique. Des hommes et des partis politiques ne disposant d'aucune légitimité populaire revendiquent le droit de s'exprimer, et de siéger au sein du gouvernement. Lire la suite »

Dakar II: C’était il y a un an

C'était il y a un an. Les deux Présidents de Madagascar, l'ancien et le nouveau, s'envolaient à nouveau pour Dakar pour un deuxième tour de négociation, surnommé "Dakar II". Lire la suite »