lundi , 28 septembre 2020
enfrit
La population des villages environnants la montagne d'Andringitra est très accueillante. Et se démarque des citadins, au point que l'on se croirait dans un autre monde.

A la rencontre de la population d’Andringitra

Les environs de la montagne d’Andringitra sont peuplés de villageois de l’ethnie Betsileo ou de la population Bara, un peu plus au sud. La population a su préserver sa propre culture. Beaucoup d’entre les jeunes hommes ont choisi de devenir porteurs à l’intérieur du parc national pour les visiteurs qui ont généralement du mal à porter leur bagage au cours de la promenade et de l’escalade de la montagne. L’on s’étonne la plupart du temps de les voir arriver deux bonnes heures à l’avance au campement après quelques kilomètres d’escalade. Et le soir venu, avec leur instrument musical traditionnel, ils animent les soirées quelquefois bien arrosées du rhum traditionnel local autour d’un feu de camp. D’autant que le site se trouve en zone connue pour son vent glacial. En période d’hiver, la température descend souvent jusqu’à -5° C.