samedi , 21 mai 2022
enfrit
Ampefy retrouve progressivement son attrait d?antan. Les touristes s?intéressent davantage à se site dont la potentialité n?est pas encore exploitée à fond.

Ampefy peut devenir le produit phare du tourisme tananarivien

Ampefy, à 120 km à l?Ouest d?Antananarivo, demeure un lieu de villégiature par excellence pour les Tananariviens. La réhabilitation de ses infrastructures routières contribue aujourd?hui à la relance du tourisme dans ce site assez nanti en matière d?attractions et de découverte. Outre ses lacs poissonneux, on peut, entre autres, y contempler les splendides chutes de la Lilly, à Antafofo (à 9 km), visiter l?îlot de la Vierge, à 6 km sur la route de Soavinandriana, où trône majestueusement une statue de la Vierge Marie qui offre une vue imprenable sur le lac Itasy, vaste de 47 km2. Des curiosités géomorphologiques, comme les anciens cratères volcaniques et les geysers font également la réputation de cet endroit . Même chose pour les sites historiques de cette localité qui se situe, de par sa position géographique, au centre de Madagascar.


L?implantation prochaine d?au moins trois établissements hôteliers dans ce pôle touristique du Moyen-Ouest y atteste la reprise de cette activité. De plus en plus de tours opérateurs incluent dans le circuit de leur clientèle le passage dans la localité d?Ampefy et ses environs comme en témoignent les cars et les voitures tout-terrains bondés de touristes étrangers qu?on y croise chaque jour. Mais, Ampefy peut encore mieux faire, selon les opérateurs locaux.


Le véritable décollage touristique d?Ampefy reste tributaire de la réhabilitation des routes. Au cas où la route de Faratsiho, vers le sud, est praticable, un circuit Tana, Moyen Ouest, Antsirabe, grand Sud est envisageable. Même chose pour un trajet Tana, Ampefy, Tsiroanomandidy, et Maintirano, si l?accès vers cette côte la plus proche de la capitale était rendu facile.