samedi , 2 juillet 2022
enfrit
La journée mondiale du tourisme sera célébrée à Antsiranana du 25 au 27 septembre 2009. Elle aura pour thème la conservation de la diversité. L’événement marque la volonté de relancer un secteur touristique moribond à cause de la crise politique.

Antsiranana, la diversité pour relancer le tourisme

A Antsiranana, la diversité en question ne concernera pas que la nature. La journée mondiale du tourisme va aussi célébrer la richesse du pays en matière d’us et coutumes. « L’enjeu est de déterminer comment on va exploiter cette diversité pour en faire un produit touristique », suggère la ministre du Tourisme, Irène Andréas.

Antsiranana a été choisie car cette ville du nord du pays est l’une des rares à avoir trouvé une certaine vitesse de croisière après la tentative de relance du secteur du tourisme. « Chaque année, on essaie de faire connaître une destination », rappelle la ministre du Tourisme.

Irène  Andréas souligne que Antsiranana vient de bénéficier de nouvelles infrastructures et compte de nouveaux établissements hôteliers. La célébration de la journée mondiale du tourisme sera aussi l’occasion pour mettre en valeur la baie de Diégo qui fête cette année le 509ème anniversaire de sa découverte.

Sans surprise, l’année 2009 sera très mauvaise pour le secteur. « Le début de la crise coïncidait avec le moment où l’on fait les réservations », explique la ministre Andréas. Elle estime à – 50% la baisse des arrivées de touristes dans le pays, soit à environ 75 000 depuis le début de l’année. Selon la ministre, les formalités aux frontières ne doivent pas pénaliser les touristes qui doivent être dispensés de Visa.

Le ministère et l’Office nationale du Tourisme ne renoncent pas à promouvoir le secteur et préparent déjà l’année 2010. Des assises nationales du tourisme accompagnées d’un salon seront organisées au mois de novembre.