lundi , 4 juillet 2022
enfrit
Le nouveau local de l’Office régional du tourisme à Antsiranana a été inauguré en marge du festival Libertalia qui fête le 509ème anniversaire de la ville. C’est un bâtiment flambant neuf qui est décoré avec des matériels mettant en valeur l’artisanat local.

Antsiranana : Le nouvel Office du tourisme inauguré en plein festival culturel

L’Office est une vitrine quoi montre l’univers que le touriste peut découvrir en séjournant dans les hôtels de la région. Grâce à la collaboration de l’opérateur téléphonique Telma, le local bénéficie d’installation moderne. Le nouveau bâtiment remplace le kiosque en bois qui avait certes un côté sympathique et accueillant mais ne reflétait pas une bonne image d’une région  touristique et des professionnels du secteur.

A Antsiranana, le secteur touristique a bien redémarré. Ce n’est pas encore une affluence digne de la haute saison mais les professionnels se réjouissent d’une reprise certaine. Le taux d’occupation des hôtels avoisine les 50%, jusqu’à 60% pour les prestigieux. La régularité des lignes aériennes reliant Antsiranana à d’autres villes de la région Océan indien est un bon signe. La situation politique est plutôt apaisée dans le nord, favorisant ce redémarrage plus rapide que dans d’autres régions comme à Antananarivo.

Diégo-Suarez n’est plus le nom officiel de la ville mais restent toutefois l’appellation courante en Français. La cité du nord le doit à deux navigateurs portugais, Diégo Diaz qui a débarqué le 10 août 1500 et Fernando Suarez, celui qui a découvert la baie à pain de sucre en 1534.

« Le développement de notre ville dépend de la protection de nos biens et cultures », tel a été le thème du festival Libertalia. Au programme, il y avait de la musique, du sport, une sensibilisation sur la protection de l’environnement, la promotion de l’histoire, des us et des coutumes. La mise en valeur des richesses culturelles de la ville est une contribution à la promotion du tourisme. Les jeunes sont encouragés à renouer avec la pratique de la musique traditionnelle.

Le festival Libertalia a donc été une sorte de fête d’anniversaire pour Antsiranana. Ce nom est celle de la république utopique qui a bien existé dans la Grande ile au XVIIème Siècle. Ce petit Etat avait comme fondation des principes inamovibles comme la liberté et l’égalité des hommes, des religions et des races.