samedi , 2 juillet 2022
enfrit
Fianarantsoa veut dépasser le stade de simple ville étape pour les touristes à la conquête du Sud malgache. Sous l?impulsion du dynamique promoteur touristique Heritsialonina, les opérateurs de cette capitale du Betsileo essaient depuis quelques années de mettre en valeur les atouts de la région pour séduire les visiteurs.

Fianarantsoa Visiter la Haute ville en compagnie des petits guides

La ville haute, construite à l?image de celle d?Antananarivo au XIXème siècle, est, pour cela, devenue une attraction hors pairs pour les passionnés d?histoire. Les vieilles habitations, les bâtisses religieuses et même les bâtiments scolaires, réhabilités selon les normes requises par des experts au service de la Fondation Heritsialonina, font de ce quartier un haut lieu du tourisme où chaque coin et recoin renferme une petite histoire passionnante. La visite de cet endroit ne manque d?originalité.


Les visiteurs sont, en effet, confiés à quelques dizaines de petits guides, formés spécialement par la fondation et maîtrisant au moins trois langues étrangères. Avec une moyenne d?âge tournant autour de 11 ans, tous ces enfants fréquentent aujourd?hui encore l?école. Leur présence sur le site dépend des créneaux libres de leur emploi du temps. Grâce à une organisation sérieuse et un sens aigu de la débrouillardise, ces enfants qui sont à leur sixième année d?expérience dans le domaine touristique, ne cessent d?étonner avec leur parfaite maîtrise de l?histoire de leur quartier. Ces derniers ne reçoivent en principe en guise de rémunération que des fournitures scolaires et des bourses d?étude relatives à des cours de langues étrangères dans les établissements locaux. Ce qui n?empêche pas les touristes de passage, entièrement satisfaits de leur prestation, de leur offrir des pourboires. L?initiative mérite en tout cas d?être soutenue pour développer davantage le tourisme et pour transmettre à la génération future l?histoire du pays.