Lundi , 18 décembre 2017
enfrit
Le prix du riz s’envole

Le prix du riz s’envole

C’est un phénomène qui arrive assez régulièrement. Le prix du riz a de nouveau connu au cours des derniers jours une hausse quasi vertigineuse, pouvant atteindre les 40% dans certains cas.

Le kilo du riz sur les marchés de la capitale s’achète ou se négocie autour de 2200 Ariary actuellement. Certes, ce n’est pas la saison des récoltes, mais la situation est incompréhensible aux yeux de la plupart des consommateurs.

Le ministère du Commerce semble débordé, mais tente d’apporter des explications. C’est la rétention de stock qui serait à l’origine de la hausse soudaine du prix du riz.

« 4000 tonnes de riz importés viennent d’alimenter le marché, une hausse du prix n’est pas normale » a affirmé le ministre Chabani Nourdine.

Au marché de gros d’Anosibe, à Antananarivo, les prix jouent au yo-yo. Une équipe du ministère du Commerce persiste avoir aperçu du riz vendu à 1600 Ariary le kilo, mais ce n’est pas ce que tous les acheteurs constatent sur place.

« Les prix changent presque quotidiennement depuis le début de cette semaine », a fait remarquer une mère de famille.

Grands consommateurs de riz, les habitants de la Grande Ile réagissent toujours assez promptement quand il s’agit du prix de cette denrée alimentaire. Mais il ne faut pas s’attendre à des émeutes de la faim. C’est généralement les autres dépenses qui sont réduites au sein des foyers plutôt que de changer d’habitude de consommation. Dans de nombreuses familles, on continue à manger du riz trois fois pas jour à travers le pays.

Madagascar produit environ 2,2 millions de riz par an, et en importe quelque 200 000 tonnes. L’importation de riz étant un business plutôt florissant, parvenir à une autonomie totale en matière de production rizicole n’a pas été jamais réellement un objectif pour les dirigeants et les acteurs économiques du pays. Mais cet état de fait a comme corollaire la hausse régulière du prix à chaque fois que le marché n’est pas suffisamment approvisionné.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>