samedi , 2 juillet 2022
enfrit
Les professionnels du tourisme figurent parmi les principales victimes de la crise malgache. La saison touristique 2009 n’est pourtant pas entièrement enterrée.

150.000 touristes attendus en 2009

Le tourisme malgache a beaucoup souffert de la crise actuelle malgré une reprise assez timide et des actions de promotion. Normalement, le pays devrait accueillir quelque 150.000 touristes cette année, d’après le ministre du gouvernement de Transition, Irène Andréas. L’année dernière, Madagascar a cependant franchi le cap des 300.000 touristes étrangers. 

Durant le premier semestre 2009, malgré les différentes consignes des voyagistes de ne pas se rendre dans la Grande Ile, des touristes étrangers ont bravé quand même l’interdit. Leur arrivée au niveau des frontières a pourtant connu une baisse de plus de 40% par rapport à la même période de l’année dernière. 

Un des principaux pourvoyeurs de devises à Madagascar, le tourisme a été fragilisé par la crise économique qui a suivi une crise politique. Malgré tout, les efforts pour la mise en place d’infrastructures d’accueil sont maintenus. Jusqu’à la fin de cette année, Madagascar devrait disposer de 500 chambres supplémentaires.