Samedi , 16 décembre 2017
enfrit
Andasibe : Un espoir de survie pour les grenouilles Mantella aurantiaca
Les Mantella aurantiaca, des grenouilles qui suscitent l'intérêt des écologistes et des touristes.

Andasibe : Un espoir de survie pour les grenouilles Mantella aurantiaca

Depuis quelques années, les grenouilles de très petite taille, dénommée Mantella aurantiaca, sont menacées d’extinction sur le territoire malgache. C’est pourtant une espèce endémique qui fait la renommée, depuis toujours, du parc national d’Andasibe, à une centaine de kilomètres de la capitale, Antananarivo.

C’est l’une des espèces qui suscitent souvent l’intérêt particulier des touristes nationaux et étrangers qui visitent le parc d’Andasibe. C’est ainsi que les scientifiques et les écologistes ont accordé une importance particulière à la survie des Mantella aurantiaca.

Etant donné que les Mantella aurantiaca vivent dans une partie des zones d’intervention du projet minier Ambatovy,qui exploite le nickel et le cobalt à Madagascar, le département Environnement au sein du projet s’est impliqué dans la sauvegarde de l’espèce. « Nous tenons à rappeler que lors de la phase de construction de son pipeline destiné à transporter la boue de minerai jusqu’à Toamasina, Ambatovy a modifié le tracé pour éviter le marais de ponte des Mantella aurantiaca », affirmé Josia Razafindramanana du département Environnement au sein d’Ambatovy.

Quelques centres de ponte et d’élevage ont été ainsi développés au cours des dernières années. Actuellement, un peu plus de 1500 grenouilles Mantella aurantiaca viennent d’être relâchés dans leur milieu naturel, situé dans le parc d’Andasibe et ses environs. Plusieurs communes rurales et zones forestières sont concernées par ce projet de conservation des Mantella aurantiaca.

Diverses associations locales et internationales sont impliquées depuis quelques années dans le projet qui vise à sauvegarder les Mantella aurantiaca. Un programme de suivi des grenouilles relâchées dans la nature est déjà en cours selon l’Office National pour l’Environnement (ONE). Le projet de sauvegarde des grenouilles du pays est essentiel. Et l’ONE n’a ainsi de cesse de répéter que la Grande Ile fait partie des pays les plus riches en termes de biodiversité dans le monde depuis toujours. Une réputation à garder autant que possible.