vendredi , 22 mars 2019
enfrit
Coupure d’électricité : L’aveu d’impuissance du président
Le président Hery Rajaonarimampianina lors de l'inauguration d'une foire à Ambatondrazaka

Coupure d’électricité : L’aveu d’impuissance du président

C’est un changement d’attitude majeur. Pour la première fois, durant une cérémonie à Ambatondrazaka, le président Hery Rajaonarimampianina a reconnu l’incapacité de l’Etat à trouver une solution rapide au fréquent délestage et panne d’électricité dont souffre une grande partie de la population depuis longtemps. Ce fut un véritable aveu d’impuissance.

« Il n’est pas possible de trouver une solution immédiate au problème de délestage », a reconnu le président de la République. « Moi aussi, j’en suis victime, je vis régulièrement les pannes d’électricité » continue-t-il.

Toutefois, les opposants au régime HVM ont très vite rappelé l’une des principales promesses de campagne d’Hery Rajaonarimampianina en fin 2013. A savoir la fin des délestages, trois mois après son élection.

L’aveu d’impuissance du président a été ainsi vertement critiqué par ses opposants et par les médias proches de l’opposition. Au cours des derniers mois, en effet, le délestage s’est intensifié dans la plupart des grandes villes de Madagascar. La coupure d’électricité peut durer jusqu’à six ou huit heures durant la journée ou pendant la nuit.

Les explications souvent fournies par la société nationale d’eau et d’électricité, la Jirama, n’a jamais satisfait les abonnés. Actuellement, c’est la «période d’étiage » marqué par une baisse du niveau de l’eau pour faire tourner la turbine de la centrale hydraulique qui est montrée du doigt, alors qu’une part importante de la production d’électricité est fournie par des centrales thermiques qui fonctionnent au gasoil. Et quand l’instance dirigeante de la Jirama et les autorités du pays évoquent aussi les difficultés de la société en termes d’approvisionnement en carburants, les usagers sont stupéfaits. Car on parle depuis des années des détournements de gasoil au sein de la Jirama sans qu’aucun responsable ne soit sanctionné.

A la lumière de ces faits, l’aveu d’impuissance du président a été plutôt perçu comme une incapacité de faire face aux réalités de la Grande Ile et à résoudre les problèmes quotidiens de la population. Des leaders de l’opposition estiment même que cette impuissance doit constituer un motif de démission pour le président de la République.

Un commentaire

  1. Faut pas non plus exagérer. Cela ne signifie pas qu’il est impuissant face à ce problème d’électricité, cela veut dire qu’il met tout en œuvre pour trouver la meilleure solution afin d’éradiquer définitivement le délestage. Lancer des pics à l’encontre du PRM ne servira à rien.