Samedi , 16 décembre 2017
enfrit

Médias: Des journalistes s’insurgent contre la promulgation du Code de la Communication

Le Code de la Communication, qui a suscité une opposition farouche de la part des professionnels des médias au cours des derniers mois, a été finalement promulgué par le président Hery Rajaonarimampianina. C’est le ministre de la Communication, à travers une interview sur la chaine publique, TVM, qui a confirmé la promulgation de la loi jugée « liberticide » par la presse.

Les professionnels ne connaissent pas la date de la promulgation, étant donné que la loi n’a pas encore été publiée dans le journal officiel de la République de Madagascar.

Le Mouvement pour la Liberté d’Expression, réunissant des journalistes et des membres de la société civile, a en tous cas condamné cette promulgation « en catimini » du Code de la Communication. Dans une déclaration, le Mouvement affirme « rejeter en bloc le Code de la Communication » et  « ne pas tenir compte de cette promulgation, tout en continuant de revendiquer la refonte totale de ce texte de loi sur la base des concertations sous l’égide du système des Nations Unies, en 2015 ».

Le bras de fer n’est donc pas terminé entre les autorités et les professionnels des médias. « Un boycott progressif dans les médias privés des informations et des événements organisés par les autorités étatiques » figure parmi les actions décidées par le Mouvement pour la Liberté d’Expression « en signe de protestation à cette promulgation du Code de la Communication », selon la déclaration publiée par le groupe de journalistes à la suite d’une réunion.