Lundi , 18 décembre 2017
enfrit
Le nouveau Premier ministre, Kolo Roger, n’a pas pu diriger un conseil de gouvernement, trois semaines après la formation du nouveau gouvernement. Une situation qui n’arrange pas tout le monde.

Blocage au niveau du gouvernement

L’explication de ce blocage réside en partie dans la restructuration au niveau de certains départements ministériels. Selon le quotidien Midi : « Bon nombre d’observateurs s’interrogent pourquoi le Premier ministre Kolo Roger n’arrive pas jusqu’à présent à présider des Conseils de gouvernement. L’absence des Conseils de gouvernement depuis la formation de l’équipe dirigée par le Dr Kolo Roger paralyse le fonctionnement de certains départements ministériels. Les nouveaux ministères ont besoin d’organigramme pour pouvoir convenablement fonctionner. Les ministères nouvellement créés suite soit à la fusion, soit à l’éclatement de certains départements connaissent notamment ce blocage. Bon nombre d’observateurs s’interrogent donc pourquoi le nouveau Premier ministre n’arrive pas jusqu’à présent à tenir à Mahazoarivo un Conseil de gouvernement. A noter qu’au niveau de ces ministères nouvellement créés, les nouveaux responsables font déjà leur travail, mais ils ne peuvent pas signer des documents car ils ne sont pas encore nommés. Reste à savoir si le chef du gouvernement est conscient de ce blocage qui nuit à l’Administration. Pire, ce blocage entraîne des dégâts collatéraux. Des opérateurs économiques se plaignent de cette situation. Leurs paperasses attendent désespéramment des signatures au niveau des ministères. Bref, l’absence des Conseils de gouvernement est antiéconomique »