Samedi , 16 décembre 2017
enfrit
En visite en France, le président malgache Hery Rajaonarimampianina évite soigneusement d’évoquer la question concernant la restitution des îles éparses à Madagascar.

Les présidents malgache et français évitent les discussions sur les îles éparses

L’Express de Madagascar écrit : « Rajaonarimampianina semble de ce fait éviter les questions épineuses dans le cadre de ce premier entretien officiel avec Hollande. Une position délicate dans la mesure où les revendications sur la restitution des Îles Éparses à Madagascar s’amplifient au pays ». De son côté, le journal La Nation rappelle dans un éditorial que la Résolution 34/91 du 12 décembre 1979 de l’Assemblée générale des Nations Unies « invite le Gouvernement français à entamer sans plus tarder des négociations avec le Gouvernement malgache en vue de la réintégration des îles précitées qui ont été séparées arbitrairement de Madagascar ». Le journal spécifie aussi : « Que ce soit à l’occasion de sa visite à Paris ou lors de la prochaine Assemblée générale des Nations Unies, l’attitude de Hery Rajaonarimampianina concernant les îles Glorieuses, Juan de Nova, Bassas da India et Europa sera suivie à la loupe. Son avenir politique en dépendra en grande partie ».