vendredi , 25 septembre 2020
enfrit
Le monde de la presse est de nouveau en deuil. Le journaliste caricaturiste de la Gazette de la Grande Ile, Aimé Razafy, est décédé.

Décès du caricaturiste Aimé Razafy

Il a fait ses preuves chez le quotidien Madagascar Tribune avant de rejoindre en 2003 l’équipe de la Gazette de la Grande Ile. Et ce, après un début dans un quotidien gouvernemental dénommé Atrika, vers la fin des années 70. Aimé Razafy s’est éteint à 50 ans le 19 décembre à Antananarivo après quelques temps d’hospitalisation. Il a été inhumé à Ambohipo, un quartier périphérique de la capitale, le 21 décembre.

Connu pour sa rubrique « Sans cible » chez Tribune, puis « Sans Sommation » à La Gazette, Aimé Razafy était l’un des caricaturistes les plus connus de Madagascar. A plusieurs reprises, il a en effet participé à des expositions internationales.

La grande famille de la presse était de nouveau réunie pour lui dire adieu, ce lundi 21 décembre. Et ce, une dizaine de jours après les émouvantes obsèques de Jocelyne Randrianary de Midi Madagasikara.

Ses proches amis reconnaissent en Aimé Razafy « un célibataire endurci », « un génie », ou encore une personnalité plutôt « difficile à cerner ». Et beaucoup se souviendront de ses caricatures « osées et véridiques ».