jeudi , 20 février 2020
enfrit
La station Free Fm a cessé d'émettre depuis dimanche soir, suite à une intervention des militaires au studio de la radio à Ambohimitsimbina. L'intervention des militaires est liée à la mutinerie du Régiment des Parachutistes à Ivato, le 22 juillet, puisque pour avoir diffusé la revendication des mutins, Free Fm a été soupçonnée de complicité dans l'affaire. Lalatiana Rakotondrazafy et Fidèle Razara Pierre de la radio Free Fm ont lancé un appel de détresse demandant de l'aide face à que qu'ils qualifient de "persécution" de la part du régime de transition. Free Fm, une radio très critique à l'égard des dirigeants de la transition, dont Andry Rajoelina, se trouvait depuis longtemps dans le collimateur du régime.

Free Fm a cessé d’émettre

La station Free Fm a cessé d’émettre depuis dimanche soir, suite à une intervention des militaires au studio de la radio à Ambohimitsimbina. L’intervention des militaires est liée à la mutinerie du Régiment des Parachutistes à Ivato, le 22 juillet, puisque pour avoir diffusé la revendication des mutins, Free Fm a été soupçonnée de complicité dans l’affaire. Lalatiana Rakotondrazafy et Fidèle Razara Pierre de la radio Free Fm ont lancé un appel de détresse demandant de l’aide face à que qu’ils qualifient de « persécution » de la part du régime de transition. Free Fm, une radio très critique à l’égard des dirigeants de la transition, dont Andry Rajoelina, se trouvait depuis longtemps dans le collimateur du régime.