mercredi , 13 novembre 2019
enfrit
Une procédure judiciaire vient d'être entamée au tribunal de Référé d'Antananarivo. La société Sitram revendique le terrain sur lequel est implanté le studio de la station radio Free FM à Ankorondrano. Le but étant ainsi d'expulser la radio. Le terrain en question fait encore normalement l'objet d'un litige entre la société Sitram et les anciens propriétaires, la famille Razafimahaleo qui a vendu la société à Edgar Razafindravahy. C'est ce dernier, Président de la délégation spéciale de la ville d'Antananarivo, et déjà en conflit avec Lalatiana Rakotondrazafy de Free FM qui a enclenché la procédure au titre de la société Sitram. Du côté de Free FM, on s'étonne que la procédure soit entamée à quelques jours du 13 mai, date prévue pour la célébration du premier anniversaire de la station radio. Une manifestation publique est programmée en effet dans la cour du studio.

Free FM: Un autre procès pour faire taire la radio qui dérange le régime de transition

Une procédure judiciaire vient d’être entamée au tribunal de Référé d’Antananarivo. La société Sitram revendique le terrain sur lequel est implanté le studio de la station radio Free FM à Ankorondrano. Le but étant ainsi d’expulser la radio. Le terrain en question fait encore normalement l’objet d’un litige entre la société Sitram et les anciens propriétaires, la famille Razafimahaleo qui a vendu la société à Edgar Razafindravahy. C’est ce dernier, Président de la délégation spéciale de la ville d’Antananarivo, et déjà en conflit avec Lalatiana Rakotondrazafy de Free FM qui a enclenché la procédure au titre de la société Sitram. Du côté de Free FM, on s’étonne que la procédure soit entamée à quelques jours du 13 mai, date prévue pour la célébration du premier anniversaire de la station radio. Une manifestation publique est programmée en effet dans la cour du studio.