lundi , 6 juillet 2020
enfrit

La radio Fahazavàna autorisé à reprendre ses émissions

Radio Fahazavàna

Le ministère de la Communication a émis un avis favorable pour la reprise des émissions de la radio Fahazavàna, appartenant à l’église protestante FJKM. Fermée en 2010 après avoir rapporté en direct la mutinerie du camp de la Force d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (FIGN), la radio n’a pas pu reprendre ses émissions durant le régime de Transition, et une dizaine de ses employés ont été même emprisonnés à l’époque.

Sous le régime de la Haute Autorité de la Transition, plusieurs dizaines de radio et de télévision ont été fermées, pour différentes raisons. Ce qui a valu un recul net du classement de Madagascar en termes de liberté de la presse dans le classement de Reporter sans frontières.

Depuis l’avènement d’un nouveau régime en 2014, beaucoup s’attendait à ce que la réouverture des radios et télévisions fermée depuis la crise de 2009 soit automatique mais le ministère de la Communication reste sous la coupe de la présidence de la République qui rechigne à autoriser la réouverture des stations fermées. La reprise des émissions pour les stations de radios fermées s’effectue au compte goutte pour le moment.

En 2010, la radio Fahazavàna a été réputée proche du régime déchu de Marc Ravalomanana. Car ce dernier a été depuis longtemps le vice-président laïc de l’église FJKM. La répression a été sévère à la première occasion. Quand la mutinerie de la FIGN a été écrasée, la radio a été fermée par les autorités le soir même. Il fallait attendre cinq années pour que le ministère accepte la réouverture. Concernant la reprise des activités pour les autres radios et télévisions, le régime HVM semble pour le moment hostile.