lundi , 8 août 2022
enfrit
C'est sans doute la fin annoncée de l'alliance entre le nouveau président Hery Rajaonarimampianina et son ex-mentor politique et financier, Andry Rajoelina. Ce dernier n'apprécie guère la velléité d'indépendance du nouveau chef de l'Etat. Les médias proches de l'ancien président de la Transition tirent ainsi à boulets rouges tous les jours sur Rajaonarimampianina.

Le nouveau président attaqué par les médias pro-Rajoelina

Point d’état de grâce pour le nouveau président. Ce sont les médias qui sont censés le protéger qui le massacrent quotidiennement aujourd’hui. En effet, ce sont les journaux et autres médias qui étaient proches d’Andry Rajoelina, l’ancien président de la Transition qui l’a soutenu lors de l’élection présidentielle, qui massacrent actuellement Hery Rajanaorimampianina et ses proches collaborateurs. On peut citer pêle-mêle, le journal l’Observateur, La Vérité, la radio Free FM et la télévision Viva, appartenant à Rajoelina. C’est parce que l’ex-chef de la Transition se sent écarté par celui qu’il a poussé pour parvenir à la magistrature suprême. On parle désormais de plus en plus, dans les coulisses, d’ingratitude. Le journal La Nation, qui s’est opposé farouchement au régime de Transition conduit par Andry Rajoelina durant les deux dernières années, de son côté, accorde une certaine marge de manœuvre au nouveau président.