Mardi , 17 juillet 2018
enfrit
La majorité de la population malgache n'a pas accès à l'eau potable. Des projets sont en cours pour changer la donne.

L’eau potable: un problème récurrent

En milieu rural, comme en milieu urbain, l’accès à l’eau potable constitue un grand défi pour les autorités malgaches. Les Nouvelles écrit: « »Une centaine de bornes-fontaines feront bientôt l’objet d’une inauguration officielle afin d’améliorer davantage l’accès à l’eau des ménages dans la capitale », a déclaré le ministre de l’Environnement, des eaux et forêts, Mariot Jean Florent Rakotovao, hier à l’occasion de la journée mondiale de l’Eau. Ces bornes-fontaines s’inscrivent dans les réalisations du ministère de l’Eau cette année, dont 950 infrastructures en eau en milieu urbain et 5.000 nouveaux points d’eau en milieu rural. La partie Sud de l’île n’est pas en reste notamment pour le cas des régions de l’Anosy et de l’Androy où le déficit en eau potable demeure encore préoccupant à cause de la sécheresse, a ajouté le premier responsable de l’Environnement, des eaux et forêts».