vendredi , 25 septembre 2020
enfrit
La période de la campagne électorale et celle de la précampagne est une occasion rare pour les médias privés d'augmenter leur chiffre d'affaires. D'une manière générale, les tarifs sont ainsi au moins triplés, que ce soit pour les spots publicitaires ou pour les publireportages insérés dans le journal télévisé.

Médias privés: Tarif publicitaire triplé à l’occasion de la campagne électorale

Ainsi, pour une chaîne de renom, l’insertion d’un publireportage politique dans le journal du soir est tarifée à environ 500.000 Ariary. C’est le double du prix habituel. Pour les spots publicitaires politiques aussi, pour la plupart des chaînes de télévisions de la capitale, le tarif est en moyenne triplé par rapport au temps ordinaire. C’est en effet l’occasion en or pour les médias privés de se faire un peu plus de bénéfice. De même, les émissions politiques sont tarifées sur les chaînes privées. A l’occasion particulière de la campagne électorale, les radios privées et les télévisions privées ont trouvé l’astuce de présenter un pack aux candidats à l’élection présidentielle. Un pack qui regroupe des émissions spéciales, des spots publicitaires et des publireportages. Le pack permet notamment d’appâter les candidats présidents, car le coût global peut diminuer par rapport au prix unitaire des différentes diffusions, mails il permet aussi aux médias privés de gagner le gros lot, en un seul coup. Car la campagne électorale à l’élection présidentielle ne survient que tous les cinq ans au mieux.