Mercredi , 24 janvier 2018
enfrit
La grève générale lancée par le leader de l'opposition n'a pas reçu l'écho escompté. Un nouvel appel a été lancé.

Nouvel appel de Rajoelina

Devant quelques milliers de partisans, l’ancien maire de la capitale, Andry Rajoelina, a lancé un nouvel appel à la mobilisation et à la grève générale. La Tribune écrit: «La place du 13 mai a réuni hier lundi 2 mars les partisans de Andry Rajoelina comme d’habitude, sans plus. Le second souffle escompté depuis samedi tarde à venir, du moins dans la capitale. L’arrivée des partis politiques n’a pas changé grand chose dans le nombre des manifestants. Les employés des entreprises, les syndicats et les fonctionnaires n’ont pas réellement répondu à l’appel à la grève générale.Aussi le leader du mouvement devait-il encore reformuler son appel. Il a donné rendez-vous mercredi prochain aux divers secteurs privés et aux fonctionnaires pour rejoindre la Place du 13 mai. « Il faut venir avec des banderoles », a-t-il suggéré».