Jeudi , 14 décembre 2017
enfrit
Le phénomène d’insécurité a engendré diverses difficultés socio-économiques dans la partie Sud de Madagascar. Raison pour laquelle la Fédération des communautés royales traditionnelles de Madagascar (FCRTM) lance un téléthon en vue d’une collecte de don.

Les communautés royales traditionnelles lancent un téléthon pour le Sud

Dans une déclaration, les communautés royales traditionnelles ont évoqué « la recrudescence de l’insécurité à Madagascar dont à Betroka, Amboasary, Belo sur Tsiribihina, Manja, Bezaha, Ihosy, Befotaka » tout en rappelant « l’effritement des valeurs culturelles malagasy où règne la fratricide, au seul motif de voler les biens d’autrui ». Actuellement, l’inquiétude atteint son comble. Dans la même déclaration, la FCRTM a même évoqué la crainte d’un « génocide » dans la partie Sud du pays. Outre le téléthon organisé du 14 au 21 juin, une conférence interrégionale est également prévue dans le but de promouvoir la paix, la réconciliation et la sécurité. Cette conférence se tiendra dans la région d’Ihorombe au mois de juillet. La fédération des communautés royales traditionnelles, présidée par la princesse de la région Mahafaly, Zoendreniny Elakovelo,est persuadée en effet que le recours à la force n’est pas l’unique moyen de régler le problème de l’insécurité dans le Sud de Madagascar.